Parts de marché des moteurs de recherche : sur qui miser pour toucher l’audience la plus large ?

De nombreuses statistiques circulent sur les parts de marché des moteurs de recherche en France. La question est très stratégique car c’est de cette part de marché que découlent les investissements en référencement payant et la manière dont les budgets des annonceurs sont ventilés. Ainsi, la part de marché de Google en France peut varier de 97% selon Statcounter.com à 65% pour comScore.com.

Mais alors à qui se fier ? En réalité les deux sources sont correctes. La différence est dans la méthodologie employée pour obtenir ces statistiques.

part marché moteurs de recherche

Deux méthodologies pour mesurer l’audience des moteurs de recherche

comScore :

  • Affirme compter les requêtes de recherche dans toutes les plateformes (est-ce seulement possible ?).
  • Ne tient pas compte des mobiles. Or Google détient environ 95% de part de marché sur le mobile, en raison de l’omniprésence des environnements Android et iOS.
  • Compte les requêtes et pas la provenance des visiteurs.

Statcounter :

  • Compte la provenance des visiteurs sur 2,5 millions de sites dans le monde. Sur un nombre total de 1,3 milliard de sites dans le monde, cela représente donc un taux de couverture de seulement 0,2% ! Il s’agit donc un échantillon avec une marge d’erreur. Et on ne connaît pas le nombre de sites suivi en France ni la typologie de sites
  • Une source de trafic n’est pas nécessairement un moteur de recherche avec des annonces Search. Il existe aussi des moteurs de recherche sans publicité, comme Google Images par exemple. Or nous nous intéressons ici aux plateformes avec des liens sponsorisés pour mieux entrevoir quels investissements stratégiques effectuer.

D’après Statcounter la part de marché de Google.fr est de 71%. Et de Bing de 3,6% sur le mois de décembre 2016.

Or si l’on ne considère que les trois sites de recherche Google.fr, Bing et Yahoo, les parts de marché sont en réalité 93,3%, 4,7% et 2,0%.


Et si l’on soustrait le nombre de résultats sur mobiles,  on obtient les résultats suivants sur décembre 2016 d’après Statcounter :

  • Google : 89,9%
  • Bing : 6,8%
  • Yahoo : 3,3%

L’impact du mobile n’est donc pas si important, ce qui est assez surprenant compte tenu de la part croissante des utilisateurs de Smartphones (on est proche des 50% en France d’après certaines sources). Cela donne du coup un sérieux doute sur la fiabilité des chiffres de Statcounter.

Malgré tous les ajustements effectués, nous restons très loin de 65% de parts de marché de Google annoncés par ComScore. L’écart semble trop important pour être une simple variation statistique.

Une raison pour cet écart peut être que Statcounter compte aussi les robots qui indexent les sites. Puisque Google indexe beaucoup plus que Bing ou Yahoo, ses statistiques s’en retrouvent améliorées. Cela expliquerait pourquoi l’impact des mobiles est si faible.

Bing communique logiquement sur les chiffres de comScore, plus favorables… Google aussi, mais pour d’autres raisons.

Que faire donc si l’on veut annoncer sur un moteur de recherche ?

Il est certain que Bing possède une certaine part de marché. Ses coûts par clic sont inférieurs à ceux sur Google car la concurrence y est moins forte. En outre, la démographie de ses utilisateurs est différente. Il serait donc dommage d’ignorer ce canal si on souhaite maximiser son ROI.

Notre conseil est ainsi d’opter pour une campagne multi-canal, Google ET Bing, avec une pondération plus forte des budgets Google. En fonction des retours (clics, conversions, appels) il est aisé de calculer le ROI de chaque canal pour sa propre campagne et ensuite ajuster les budgets en fonction.

Finalement, plutôt que de se disputer sur les audiences des différents moteurs de recherche, l’essentiel est de se concentrer sur votre bénéfice : le ROI de vos campagnes !

Et comme disait Churchill : “I only believe in statistics that I doctored myself”.

Thomas Sonnenschein
Président de Visibleo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *